atelier-panik.blog4ever.com

atelier-panik.blog4ever.com

Patrice Delbourg - Les Désemparés

 

 

 

 

 

Henri, François, Paul et les autres...

 

 Hôtel du Nord, Le Voleur, Le caporal épinglé, trois titres qui font immédiatement songer à Carné, Malle et Renoir. Mais qui se souvient d'Eugène Dabit, de Georges Darien ou de Jacques Perret. En papou reconnaissant, Patrice Delbourg nous raconte avec du coeur et de l'esprit, 53 écrivains français, qui sans être des poètes maudits, sont des parias, des sans-grades et des oubliés de la littérature. 

Pourquoi 53 ? Parce que c'est le nombre de jours que mit Stendhal pour composer la Chartreuse de Parme. 53 c'est le nombre de nuits d’agonie de Rimbaud dans le port de Marseille. 53, nombre fétiche de Georges Perec, est la kyrielle de jours à dos de chameau nécessaires pour traverser le Sahara de Tombouctou à Tamanrasset, 53 c’est aussi le nombre de semaines d’une année bissextile, un jeu de poker plus un joker, le numéro du département de la Mayenne avec sa valeureuse équipe de Lavai 53, c’était enfin l’âge moyen de la mort d’un écrivain en France d'après une enquête menée après-guerre.Et parce que cela laisse de la place à Calaferte, Chaval, Raymond Guèrin, Henri Calet, Georges Hyvernaud et bien d'autres pour qui l'écriture c'est à la vie à la mort... 

Les désemparés, un livre de lectures et un manifeste pour mettre un peu de lumière sur des silhouettes fantômatiques embrumées dans un paysage littéraire parfois bien peu curieux, souvent oublieux et mais surtout  livre de rendez-vous passionnels qui raconte 53 destins loufoques, tragiques, ébouriffants, consternants et heureusement Delbourg nous écrit tout ça d'une plume magnifique, riche et surprenante. Aux antipodes donc des Musso, Lévy /version Marc) et autres Nothomb auxquels on pourrait consacré un  pastiche "Les Désapointants". Chiche que vous courrez en librairie, en bibliothèque, en bouquinerie et aux puces pour trouver L'Apprenti de Guèrin, Fourmi rouge de Cingria ou La fièvre des Polders de Calet...

Des livres que l'atelier Panik vous proposera au fil des semaines et des mois à venir...

 

Lien : Les désemparés vous attendent



05/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres