atelier-panik.blog4ever.com

atelier-panik.blog4ever.com

Giraud - Le vin des rues

 

 

 

Monsieur Bob fait l'école boissonnière 

  

Robert Giraud, Monsieur Bob pour les intimes,

n’aimait pas l’eau. Bob a bu, beaucoup bu. Blondin

avait le vin bagarreur, Bob, lui, l’a bon le pinard, pourvu

qu’il soit de Touraine ou du Beaujolais. Et le vin, ça se partage.

Alors Monsieur Bob l’a partagé avec Prévert, Clébert, Blondin,César,

André Vers et Robert Doisneau qu’il entraînait dans ses pérégrinations

boissonneuses, de Maubert à Mouffetard, des Halles aux Marais. Cela don-

nera son plus beau livre : Le vin des rues, édité par Denoël en 1955, avec l’aide

de Prévert, puis de Cendrars. Avec Paris insolite de Jean-Paul Clébert et Rue des

Maléfices de Jacques Yonnet on a le tiercé gagnant des plus beaux livres sur Paris,

rien que ça. Les trois font la paire, montent de jouissifs canulars :  le 1er avril 1946,

ce fut celui de la« Fabrique des Enfants rouges », un reportage-bidon, dans lequel

les compères racontaient que les communistes français séquestraient des orphe-

lins pauvres dans un camp pour leur inculquer le marxisme. Et des photos de

Doisneau bien sûr. Mais Robert Giraud, était surtout un écrivain, un lexi-

cographe argotique, un chroniqueur et témoin d’avant le Paris béton-

né, métallisé, enverrisé qui n’a plus rien à voir avec celui décrit

par Monsieur Bob : « Le bistrot est un éternel poème,

jamais le même, écrit et réécrit mille fois par des

milliers d’amoureux. Au long des rues, de

toutes les rues, les bistrots de Paris,

 chapelet ininterrompu,devien-

nent diadèmes autour

 des portes, couron-

nes autour des

 places ».

Il faut

lire

Bob

Gi-

raud

dont

j’ai

trou-

vé le

vin

des

rues

au Flâneur

des deux rives,

librairie rue Monsieur Le Prince,

 à deux pas de chez Polidor, la brasserie la plus

ancienne de Paris où Rimbaud, Verlaine, Hemingway avaient

leur rond de serviette. Les potes de Monsieur Bob aussi bien entendu.

 

 

 

Un très beau blog sur le pote à Doisneau

Une présentation de Robert Giraud par son biographe Part 1  Part 2

 Un cousin de Giraud,  Jean-Pierre Martinet que Prospero's Books vous propose ici et 

  Le vin des rues, c'est un cadeau que l'atelier Panik est heureux de vous faire, santé!  



10/08/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres