atelier-panik.blog4ever.com

atelier-panik.blog4ever.com

L'Ajar fait bien les choses!

 

 

 L'Ajar fait bien les choses!

 

Il était une fois un auteur au crépuscule de sa vie qui avait bien de la peine a tenir la promesse de l'aube... Connu comme le loup blanc, son ticket ne serait bientôt plus valable. 

 

C'est bien simple, qu'il sorte un nouveau livre et paf, la clique germano-pratine y allait de ses « Bof, Mmoui, meuh non! Burp, encore lui!?!» Ça le chagrinait pas qu'un peu notre homme... Une fois, deux fois, il a mis un autre masque : Shatan Bogat, Fausto Sinibaldi... Mais les livres ne se vendait guère... Alors, bas les masques, Notre Roman redevenait Romain, le loup Gary...

Là, ils allaient voir ce qu'ils allaient voir, tout seul dans son coin, il se fit un Gros-Câlin... Et hop, à la poste via les antipodes tropicales, le serpent-python atterrit au Mercure de France. L'opus démangea les professionnels de la profession qui, comme d'hab′, acolèrent la bel ouvrage sur le dos de Raymond la Science... Mais que non Queneau, c'était pas lui! Et hop, un Grantécrivain nous est donné avec toute la vie devant soi... 

Goncourisé, le canular s'officialise. Ajar, c'est donc Paul Pawlovitch neveu de cette vieille baderne de Gary. Le feu couve sous la braise. Gary en russe, ça brûle. L'Ajar, chez les mêmes cosaques, c'est la braise. Le neveu se prend pour le Tonton et le Tonton Macoute va faire pseudo-pseudo. Et jouer au chat et à la souris. Il faut une fois encore baisser le masque, mais crainte du scandale?, lassitude?, ou volonté de voir jusqu'où il peut aller trop loin, Gary publie Clair de Femme et Ajar Pseudo. La machine s'emballe, le neveu, le tonton, le fisc, tout s'emmêle et s'en mêle encore.

 

Viendra encore L'Angoisse du Roi Salomon. Mais le cœur n'y est décidemment plus. Il met un point final le 2 décembre 1980 d'une balle de revolver Smith & Wesson, de type. 38 spécial 2 pouces dans la bouche. En laissant un dernier message : « Je me suis bien amusé. Au revoir et merci. »  

 
Voici donc les quatres livres d'Émile Ajar en version enrichie : 
 
Pour Gros-Câlin, une e-dition avec une fin alternative qui ne parut pas à l'époque parce que trop écolo pour l'éditeur. 
 
Pour La vie devant soi, le début d'un dossier de ce qu'on appellera L'affaire Ajar et une présentation de Mireille Saccotte qui a assuré l'édition du volume en Gary pour la collection Quarto.
 
Pour ce texte superbe qu'est Pseudo,  il est accompagné de la suite et fin de L'Affaire Ajar. Et d'un texte de Gary, Vie et mort d'Émile Ajar paru précipitamment dans l'Express lorsque Pawlowitch s'est cru Ajar. Un texte essentiel pour comprendre le jeu de masques de Romain Kacew.
 
Pour L'Angoisse du Roi Salomon, il y a une entretien d'Émile Ajar/Paul Pawlowitch avec Yvonne Baby du Monde.à Copenhague en 1975.

Le tout en un seul envoi, un Quadripack d'Ajar...
 

Bonne lecture ! 

 

 



17/04/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres